Un lapin en forme de chaise, ou une chaise en forme de lapin ?


Depuis le calendrier de l’avent, je n’ai pas eu tellement le temps de réfléchir à du DIY. Quand je do des choses myself, c’est plutôt me griller des tartines avant d’aller au boulot ou écrire des articles. Je suis sur le même pull depuis début février, et je doute que ma machine à coudre marche toujours, tant la poussière s’est accumulée sur son aiguille.

Mais quand je vois un cache-chaise en forme d’oreilles de lapin, je ne peux me retenir plus longtemps je me dis MAIS C’EST TELLEMENT COOLOS LA COUTURE. Voilà. Disponible sur le site de Phildar !

Je ne sais pas encore ce que je vais faire de ce modèle – mais je vais le garder pour des jours meilleurs, ou je retrouverai cette belle notion de “temps libre”.

Et pour ceux qui me lisent, je glisse que le merveilleux site Minipop propose une réduction de 10% avec le code maman10 sur tous les produits de la boutique !

See you later, alligators !

Calendrier de l’avent DIY #18 : De la laine teinte à la main

Encore un petit tour sur Etsy pour acheter des fournitures. Cette fois, direction Richmond aux États-Unis, pour acheter cette belle laine Merino teinte à la main qui me fait de l’œil depuis un moment déjà.
Les couleurs proposées par la boutique, Ariadne Yarns & Fibers, sont toutes très belles, et je ne peux que vous conseiller d’y faire un tour !

Calendrier de l’avent DIY #15 : Mini Mochimochi

Je reste dans les miniatures d’hier et dans les trouvailles de craftzine, et je vous présente deux mini poules à tricoter pour le 15ème volet du calendrier de l’avent DIY. Le patron est disponible gratuitement sur le blog de craftzine !

J’ai reçu à noël l’année dernière un livre génial pour apprendre à faire des mochimochi (dans le même esprit que les Amigurumi mais au tricot), rempli de patrons tous plus funky les uns que les autres, mais je ne l’ai pas vraiment testé, il me manque toujours les fameuses aiguilles sans bout qui s’achètent par 4. Mais ce genre de patrons me donne sérieusement envie d’investir.

Calendrier de l’avent DIY #14 : Mini-knits

Tricoter des mini caches théières avec des épingles et du fil de couture, c’est le genre d’idées que j’aurais voulu avoir. Mais puisque c’est trop tard, je préfère mettre en avant le travail de cette personne merveilleuse qui a eu cette idée géniale. J’ai toujours été fascinée par les mini-trucs, même la mini-nourriture (sauf les cafés gourmands, parce que c’est l’arnaque). Un héritage très fort de mon enfance, que j’ai passée à adorer les Polly Pocket. (qui ne sont plus du tout miniatures d’ailleurs, encore une arnaque de ce monde, y a plus d’enfants, blablabla)

Des mini-personnages dans des mini-maisons avec des mini-animaux. Je vous laisse méditer là-dessus.

Et je vous laisse découvrir ce mini cache théière dont je vais rêver la nuit. Plus d’images sur flickr. J’ai découvert la chose sur craftzine !

Calendrier de l’avent DIY #12 : Des bandeaux en laine

J’ai remarqué depuis quelques temps que c’était la mode des bandeaux en laine, on les a vu fleurir parfois dans des versions douteuses sur etsy. Au début j’étais un peu circonspecte (la laine me paraît vraiment trop chaude/encombrante pour être portée dans les cheveux) devant cette nouvelle habitude, et puis finalement j’ai trouvé ça plutôt chouette, surtout une fois que Prada était passé par là pour le rendre super coolos dans des chignons très 50s. Et il faut dire que les modèles que propose Phildar cette année sont particulièrement funky.

Comme souvent, je préfère le bandeau pour enfant, je songerai à l’occasion à agrandir un peu le modèle pour utiliser mes restants de laine.

Calendrier de l’avent DIY #6 : Junku à Paris

Que vous cherchiez à faire un châle, la robe d’Audrey Hepburn dans Breakfast At Tiffany’s ou un cardigan pour votre carlin (on ne juge pas), Junku a forcément un livre pour vous. Cette grande librairie japonaise, située rue des Pyramides à Paris est une mine d’or pour les fans de manga, les amateurs de littérature japonaise, les adeptes d’origami et bien sûr pour les fans de tricot, couture, crochet et broderie. On peut acheter les yeux fermés n’importe lequel des ouvrages en vente à Junku, il est de toutes façon avéré que les japonais sont les rois de cette chose que l’on appelle par chez nous les “loisirs créatifs”. Il faut un peu de temps pour s’adapter à la barrière de la langue, mais les patrons japonais sont souvent illustrés de photos ou de schémas expliquant plutôt bien de quoi il retourne.

Ils proposent aussi la plupart de leurs titres sur leur boutique en ligne.

Junku
18 rue Pyramides
75001 Paris

Bienvenue sur le blog de Pauline Lewis !

Bienvenue sur mon blog !

Difficile de commencer, de savoir par où prendre ce blog ! Un matin, j’ai tout simplement eu l’envie de faire partager ma passion pour la couture, mais avant tout pour les belles choses bien faites, les jolis tissus… Comme toutes ces choses avec lesquelles on cohabite, cette passion est bien née quelque part. Dans mon cas, elle me vient de ma mère et de ma grand-mère, que j’ai toujours vues avec un ouvrage dans les mains. C’est ma grand-mère qui m’a appris le crochet, et les points simples de tricot, j’aimais déjà travailler la laine. Ce que j’aimais par dessus tout, c’était la petite satisfaction d’avoir fabriqué quelque chose par moi-même. Ce qui n’a jamais changé. Et puis c’est ma mère qui m’a appris récemment les bases de la couture. Ma machine à coudre achetée, j’ai fait le reste par moi-même. Je suis autodidacte, alors je tâtonne beaucoup, mais c’est ce qui fait la beauté du travail manuel, essayer différente choses, se tromper, faire du moche et du beau, comprendre la vie secrète des tissus… [Read more…]